Samuel Figuière

Interview de l'auteur

Nom : Figuière
Prénom : Samuel
Date et lieu de naissance : né en 1979 en Provence
Lieu de vie : Aux alentours de Lyon
Métier : Auteur de Bande Dessinées
Site internet : http://samuel-figuiere.com

Pourriez-vous vous présenter, en quelques mots ?

Aussi passionné d'écriture que de dessin, je suis selon les projets, scénariste, dessinateur, coloriste ou les trois à la fois.

Une phrase qui vous caractérise

Je pensais avec une étrange accélération qu'être libre dans un monde si vaste ne voulait pas dire exploiter toutes les possibilités de la vie. Ma liberté consistait à être ce que j'étais.
Alexandro Jodorowsky - Mu, le maître et les magiciennes

Quel est votre parcours ?

Après un bac littéraire, je pars étudier la bande dessinée en Belgique à l’école Saint-Luc. Mon diplôme en poche, je quitte le vert berceau de la BD franco-belge pour les calanques marseillaises où je suis des cours avec l’auteur Yann Valéani du Zarmatelier.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Elles sont extrêmement multiples, à l’origine il y a mon propre père peintre et le fait que j’ai appris à lire avec la BD franco-belge, Tintin, Astérix et Obélix, Bob et Bobette… Jusqu’à l’adolescence j’étais un boulimique de bande dessinée, je passais des journées à la bibliothèque lisant tout ce qui me passait sous la main. Actuellement je redécouvre les grands maîtres de la Bande Dessinée.

Quel est votre style, comment le décririez vous ? A quoi le reconnaît-on ?

Mon style est multiple, mouvant, j’adapte mon dessin et mon écriture en fonction des projets. Pour mon album Tolt aux éditions Syel, j’ai pris l’optique d’un style cartoon et coloré.

Un visuel qui vous défini ?

Oeuvre(s) chez Editions SYEL

Je publie aux Éditions SYEL la série « TOLT » qui se déroulera sur quatre tomes.

« Tolt est né handicapé, ce qui lui valut d’être abandonné par ses parents. Bien qu’élevé avec amour par sa famille adoptive, pour le reste de son village sa jambe malformée est le signe d’une malédiction. Loin d’attirer la compassion, il inspire au contraire méfiance et mépris. Alors qu’il est en quête de ses origines, le jeune homme croise la route de mystérieuses chamanes. À leur contact, il vivra d’étranges aventures. Celles-ci l’emmèneront à explorer un autre univers au risque de se perdre dans les réalités parallèles. »

C’est un récit d’aventure initiatique dans un monde de fantaisie, j’espère proposer un récit à la fois sensible et divertissant.